Kaspersky va transférer son infrastructure de Russie en Suisse

380
0
Partager cette information :
Kaspersky va transférer son infrastructure de Russie en Suisse

DR

Dans le cadre de sa « Global Transparency Initiative » annoncée en octobre 2017, le fournisseur de solutions de cybersécurité (anti-virus) Kaspersky Lab adapte son infrastructure afin de transférer un certain nombre de processus stratégiques de la Russie vers la Suisse. « Dans un secteur en mutation rapide comme le nôtre, nous devons nous adapter à l’évolution des besoins de nos clients, parties prenantes et partenaires. La transparence fait partie de ces attentes, c’est pourquoi nous avons décidé de revoir notre infrastructure et de transférer nos sites de traitement de données en Suisse. Nous pensons que cette initiative va dans le sens d’une tendance générale en matière de cybersécurité et que cette politique destinée à nourrir la confiance va devenir une exigence de base dans l’ensemble du secteur », explique Eugene Kaspersky, directeur général de Kaspersky Lab. La confiance est essentielle en matière de cybersécurité et Kaspersky Lab a conscience qu’elle doit se mériter en permanence par la transparence et la traçabilité. D’ici à la fin de 2019, les données des clients européens seront stockées et traitées à Zurich.
Kaspersky Lab va mettre en place un datacenter à Zurich afin d’y stocker et traiter la totalité des données clients concernant les utilisateurs d’Europe. Il s’agit des informations communiquées volontairement par les utilisateurs à Kaspersky Security Network (KSN), un système cloud avancé qui traite automatiquement des données liées aux cybermenaces.
Kaspersky Lab va également transférer à Zurich sa chaîne d’assemblage de logiciels à partir du code source. D’ici à la fin de 2018, ses produits et bases de données (règles antivirales pour la détection des menaces) seront désormais assemblés et signés numériquement en Suisse, avant d’être diffusés sur les postes des utilisateurs. Ce transfert garantira la validation des nouveaux logiciels assemblés par un organisme indépendant, démontrant que les versions et mises à jour reçues par les clients correspondent bien au code source fourni pour l’audit.
Le code source des logiciels et mises à jour de Kaspersky Lab sera à la disposition des responsables souhaitant l’examiner dans un Centre de transparence dédié, qui sera lui aussi implanté en Suisse et devrait ouvrir cette année.
La transparence et la confiance s’imposant comme des exigences universelles dans le milieu de la cybersécurité, Kaspersky Lab soutient la création d’un nouvel organisme de surveillance indépendant et sans but lucratif, basé en Suisse, qui se verra confier la tâche de procéder à des vérifications techniques sur les logiciels, non seulement pour la société, mais aussi pour les autres partenaires et membres désireux de s’y joindre.

Print Friendly, PDF & Email
Partager cette information :



Services aux Entreprises, Devis gratuit

Laisser un commentaire