Whaller signe plusieurs contrats dans le domaine de l’éducation

Partager cette information :

Whaller signe plusieurs contrats dans le domaine de l’éducation

Whaller, réseau social web et collaboratif sécurisé, parfois qualifié de « Facebook Français et Européen », annonce la signature de quatre nouveaux contrats dans le domaine de l’éducation : l’Université de technologie Européenne, le projet CIVICA, l’Université Gustave Eiffel et l’INSPE ont ainsi choisi d’adopter Whaller.
La signature de ces partenariats s’inscrit dans une tendance déjà affirmée du déploiement de Whaller dans le domaine de l’éducation, qui représente actuellement 18 % des réseaux créés sur la plateforme. Whaller accompagne des acteurs référents du domaine de l’éducation depuis déjà plusieurs années, à l’image duministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Sciences Po, Polytechnique ou encore l’Université Paris-Saclay. L’entreprise a également rejoint, dès 2018, la communauté de l’écosystème EdTech France afin de valoriser la contribution du numérique aux pratiques pédagogiques et expériences d’apprentissages. Whaller confirme ainsi la pertinence de son modèle pour ce secteur : un outil simple et complet qui met la sécurité des données et leur maîtrise par les utilisateurs au cœur de son modèle.
En adoptant Whaller, les acteurs de l’écosystème universitaire peuvent échanger au sein d’une plateforme sécurisée et respectueuse des données personnelles. Ils peuvent créer des communautés appelées des « sphères » permettant de communiquer et d’interagir entre étudiants, entre professeurs et élèves, avec l’administration, etc. Ces sphères indépendantes les unes des autres permettent aux utilisateurs de la plateforme de maîtriser leurs communautés, leurs communications et leurs audiences.

Des outils collaboratifs français et européens pour l’éducation et la recherche

Dans le prolongement de cette démarche de sécurisation des données, Whaller constitue une alternative française qui garantit l’hébergement des données sur le sol européen. Ce positionnement répond par ailleurs à l’appel lancé par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) pour privilégier l’utilisation, par l’enseignement supérieur et de la recherche, d’outils collaboratifs édités par des entreprises européennes et non américaines. « Le besoin d’adopter des solutions numériques sécurisées s’est considérablement accru dans le domaine de l’éducation depuis le début de la crise sanitaire. En tant que plateforme française proposant des services sécurisés et souverains à ses utilisateurs, Whaller a un véritable rôle à jouer dans ce mouvement de fond et nous entendons poursuivre notre développement pour mettre notre solution au service des acteurs de l’éducation », conclut Thomas Fauré, président et fondateur de Whaller.

Print Friendly, PDF & Email
Partager cette information :



Services aux Entreprises, Devis gratuit

Laisser un commentaire